·  

Qu’enseignent les cas de plagiat à la une de l’actualité aux étudiants

Jonathan Bailey
Jonathan Bailey
Plagiarism Consultant -- Plagiarism Today

Subscribe

 

 

 

 

By completing this form, you agree to Turnitin's Privacy Policy. Turnitin uses the information you provide to contact you with relevant information. You may unsubscribe from these communications at any time.

 

Le plagiat n'est pas uniquement un problème rencontré dans la salle de classe, il s'agit d'un sujet de plus en plus important dans les actualités.

Qu'il s'agisse d'histoires de politiciens accusés de plagiat, d'écrivains accusés d'avoir plagié d'autres romans, ou même d'administrateurs scolaires accusés d'avoir plagié leur discours prononcé lors de la remise de diplômes, il est presque toujours question de plagiat dans les actualités.

Cependant, ces histoires peuvent souvent être frustrantes pour les enseignants. Non seulement un grand nombre de ces histoires donnent l'impression que le plagiat est plus fréquent qu'il ne l'est réellement, mais le fait que si peu d'affaires semblent être punies peut donner l'impression que le plagiat est courant et sans importance.

Parler de plagiat aux étudiants peut sembler une cause perdue lorsque l'on pense au fait qu'ils voient si souvent des personnes connues et influentes être prises en flagrant délit de plagiat et n'en subir aucune conséquence.

Mais aussi frustrant que cela puisse être, les histoires de plagiat constituent une excellente opportunité de discuter avec les étudiants de l'intégrité académique. Elles peuvent se révéler en particulier utiles pour rendre le problème du plagiat plus concret pour les étudiants et à entamer un dialogue sur pourquoi c'est mal.

La clé est de savoir comment approcher l'histoire.

Discuter de comment le plagiat a été découvert

Une chose que toutes les histoires de plagiat ont en commun, c'est que le plagiat a fini par être découvert. Même si c'est souvent des semaines, mois ou même décades plus tard, le copiage a fini par être remarqué.

Le plagiat peut être découvert d'un grand nombre de manières différentes : de lecteurs confus qui remarquent des passages similaires, d'erreurs de grammaire redondantes et de l'utilisation d'une technologie de détection de plagiat.

Les étudiants pensent beaucoup trop souvent qu'il est facile d'éviter le plagiat en remettant leur devoir tout en contournant tout système de vérification que l'instructeur a mis en place. Cela illustre cependant le fait que le plagiat peut être découvert presque à tout moment. L'histoire abonde d'exemples de plagiats d'étudiants qui ont été découverts après coup, résultant en un retrait de diplômes et même, dans de nombreux cas, à une perte d'emplois.

Bien souvent, l'aspect le plus important d'une histoire de plagiat n'est pas le résultat, mais pourquoi le plagiat a eu lieu. Rappeler aux étudiants qu'un plagiat dure à tout jamais peut être utile pour les décourager d'utiliser cette solution de facilité contraire à l'éthique.

Parler du plagiat en lui-même

La plupart des livres et manuels scolaires donnent de bons exemples hypothétiques de textes qui constituent et ne constituent pas un plagiat. Mais les exemples hypothétiques ne sont pas réels.

Les histoires de plagiat qui font l'actualité constituent une opportunité d'explorer de vrais cas de plagiat. Vous et vos étudiants pouvez étudier, discuter, et même enquêter ces exemples de cas réels.

C'est une formidable opportunité de discuter avec vos étudiants de questions comme "S'agit-il d'un exemple de plagiat ?" "Pourquoi ?" et "Quelles sont les chances que cette similarité soit une coïncidence ?"

Demander aux étudiants de décortiquer et d’enquêter sur un cas de plagiat suspecté peut se révéler extrêmement utile pour les aider à penser de manière plus approfondie à ce problème. Cela leur permet de changer de mentalité, en passant d'une personne cherchant simplement à éviter le plagiat à une personne enquêtant sur le plagiat.

Ça peut sembler anodin, mais beaucoup d'étudiants disent ne pas bien comprendre ce que souhaitent les instructeurs lorsqu'il est question de plagiat. Leur donner l'opportunité de jouer à enquêter dans un environnement sans conséquence peut les aider à mieux comprendre l'autre point de vue du problème.

Parler des conséquences idéales

Les étudiants, même jeunes, sont déjà bien conscients que les conséquences dans le vrai monde ne sont pas toujours en accord avec ce qu'elles devraient être dans un monde parfait. Cela dit, un vrai cas de plagiat est une excellente occasion de discuter de répercussions hypothétiques.

Par exemple, si un écrivain est accusé de plagiat, quelle action devrait entreprendre l'éditeur ? Rappeler le livre ? Annuler le contrat de publication ? Corriger le plagiat dans les futures éditions ? La réponse dépend fortement du point de vue de chacun concernant le plagiat et de la nature du cas en question.

Ce type de conversation permet non seulement aux étudiants de réfléchir à la complexité du problème du plagiat mais également aux instructeurs de mieux comprendre avec quel sérieux (ou manque de sérieux) les étudiants voient le plagiat.

Il serait aussi très utile de poser des questions comme "Selon vous, quelles seraient les conséquences si cela avait lieu dans une salle de classe ?" ou "Comment cela serait traité différemment si X était différent ?" Demander aux étudiants de penser à de multiples hypothèses peut aider à mieux cadrer le plagiat.

Si souhaité, cela peut également être une bonne occasion de discuter de la différence entre droit d'auteur et plagiat. En effet, en dehors de la salle de classe, le plagiat soulève souvent des problèmes de violation de droits d'auteur qu'il serait important de faire prendre conscience aux étudiants.

Ceci est particulièrement vrai dans des domaines tels que l'art, le cinéma, la littérature et la musique où le plagiat entraîne non seulement de graves conséquences sur la carrière d'une personne mais également de potentielles répercussions juridiques.

Conclusions

Les instructeurs peuvent être tentés de ne pas parler des histoires de plagiat qui font l'actualité. Alors que c'est compréhensible puisque cela implique des célébrités pouvant causer débat ou des situations semblant banaliser le plagiat, ces histoires peuvent être des outils utiles pour aider les étudiants à comprendre le qu'est le plagiat et pourquoi c'est important.

De vrais exemples de plagiat sont une excellente occasion d'intéresser les étudiants à la question du plagiat mais également de mieux le comprendre.

Le plagiat est quelque chose qu'ils auront probablement à gérer d'une manière ou d'une autre au cours de leur vie. Même s'ils n'auront peut-être pas besoin d'utiliser le style MLA ou APA une fois leurs études terminées, toute profession qui nécessite de la créativité peut potentiellement créer des problèmes de plagiat et les étudiants doivent en avoir conscience.

Après tout, lutter contre le plagiat ne consiste pas uniquement à éviter la "tricherie", mais il s'agit d'offrir aux étudiants les compétences et la compréhension nécessaires pour exceller dans leur future profession.